Rencontres Nationales : Rennes passe les budgets participatifs à la loupe

user.username La fabrique citoyenne, le 14 novembre 2017 0 commentaire

02.jpg

Après Grenoble, La Ville de Rennes organisait les 25 et 26 octobre dernier les 2e Rencontres nationales des budgets participatifs. Élus, agents et professionnels ont pu, durant ces 2 jours, mettre leurs pratiques en commun. Le but ? Redynamiser le lien entre les institutions et les citoyens.

« Le budget participatif, renouveau démocratique ? », le thème de la table ronde publique du mercredi soir donne une idée des enjeux et réflexions au cœur du colloque co-organisé par les Villes de Rennes, Paris, Montreuil et Grenoble, pionnières du dispositif.

Redonner la parole aux citoyens

Cette mise en commun est nécessaire et constructive. De plus en plus de communes sautent le pas et mobilise une partie de leurs ressources à la mise en place d’un budget participatif. Près de 6% de la population française (4 millions d’habitants), peuvent voter dans le cadre d’un budget participatif mis en place par une collectivité.

Le porteur de projet qui dépose une contribution fait entendre son souhait. À travers ce dernier, il va poser sur l’administration qui l’aide dans le dépôt et instruit son projet, un œil nouveau. Le budget participatif est un moyen d’expression mais plus largement il permet la mise en valeur du service aux publics.

Autour des villes co-organisatrices, d’autres collectivités (Lanester, Angers, Clermont-Ferrand), mais aussi des entités plus importantes comme le Conseil Général du Val de Marne ou la Région Bourogne Franche-Comté preuve s’il en fallait une que le dispositif a vocation à s’étendre.

Amélioration perpétuelle

La mise en commun des différentes pratiques, les apports des expériences de chacun permet de faire évoluer les pratiques. Les problématiques issues de la mise en place d’un budget participatif sont nombreuses : qui peut déposer un projet ? Comment vote-t-on ? Comment équilibrer la répartition des projets lauréats entre les différents quartiers ? Comment mobiliser les compétences des services ? Quels sont les délais d’instructions,  de réalisation des projets ?

Des questionnements légitimes qui permettent de faire évoluer et d’améliorer le dispositif vers un budget participatif représentatif des attentes du plus grand nombre : élus, services municipaux, porteurs de projets…

Rennes passe le flambeau à Montreuil qui accueillera les 3e Rencontres nationales des budgets participatifs à l’automne 2018.

Retour sur l’évènement en image 


En savoir plus :

http://www.lagazettedescommunes.com/532302/budgets-participatifs-entre-avancees-democratiques-et-craintes-des-agents/

http://www.lagazettedescommunes.com/508753/les-budgets-participatifs-une-solution-citoyenne-pour-demain/

https://lesbudgetsparticipatifs.fr/author/admin8680/

http://budgetparticipatif.info/


Chiffres clés :

4 millions le nombre de Français qui peuvent participer à un budget participatif.

46 : correspond aux différentes entités (collectivités, entreprises, associations…) présentes à Rennes pour environ 140 participants (élus, agents, habitants, professionnels…).

+55% : la progression, entre 2016 et 2017 de villes proposant à leurs habitants un budget participatif (26 l’an passé contre 47 en 2017).

8 : le nombre d’atelier proposé (détail en pj) lors de la journée du jeudi, permettant de s’interroger sur les diverses thématiques d’un budget participatif. 


Pièces à télécharger :

Télécharger le programme des Rencontres

Télécharger le programme des ateliers

Télécharger le programmes des balades en bateau 

Télécharger le programme des balades en bus